Accueil du site / Home_fr / Actualités / Vie de la Maison des Auteurs / 85, rue du Prince Royal (Eté 2016. La rénovation)

Le chantier de la nouvelle Maison des Auteurs, qui s’ouvrira au 85 rue du Prince Royal, s’abrite sous bâche, perce et abat. Des transformations destinées à vous offrir un café, des salles et des espaces de co-working ou de résidences. L’architecte Jean-Paul Hermant, auteur de la rénovation de la Patinoire Royale, travaille la transparence et le respect de l’existant. Esquisse du futur bâtiment.

Bâche

Le 85 et le 87 de la rue du Prince Royal sont actuellement sous bâche. Vrombissements et trépidations sont au programme de l’été. Sous la supervision de Morgane Batoz-Herges et de David Wyckhuys, qui règlent chaque semaine des dizaines de problèmes, depuis la future charge électrique jusqu’au destin des fines arcades révélées par l’abattement des murs, la future Maison européenne des Auteurs prend forme.

Destinée à abriter un café, des salles et espaces de co-working, de résidences et de formations (gratuites et ouvertes aux auteurs membres de tous répertoires), la future Maison des Auteurs sera également le siège d’associations culturelles ou européennes. Vigie du droit d’auteur à Bruxelles, ses espaces abriteront rencontres et journées de mobilisation, autant que de mise en valeur et en relation d’auteurs européens.

Esprit de la rénovation

L’architecte en charge du projet, Jean-Paul Hermant, était récemment l’invité de l’émission Archi Urbain, à propos d’un autre projet de rénovation, la transformation d’un garage en galerie d’art, la Patinoire Royale. (À voir ici). Les deux chantiers sont conduits dans le même esprit. En les comparant, une esquisse du 85, dont l’inauguration est prévue pour 2018, apparaît.

Pour le chantier de la Patinoire (saluée par la presse internationale), comme pour la future Maison des Auteurs, il s’agit de rénover et donc de trouver un équilibre entre l’ancien et le nouveau, en tenant compte de l’histoire du bâtiment. L’architecte est sensible au témoignage d’utilisations anciennes et accepte d’inclure dans son projet des découvertes inattendues sur chantier, comme, au 85, rue du Prince Royal, des moulures anciennes exhumées sous de faux plafond de béton.

La Patinoire Royale a posé des questions de circulation, notamment de différence de niveau entre les étages, ce qui est également le cas dans le projet de rénovation du 85, avec un bâtiment surélévé par rapport au 87. Comme à la Patinoire, un jeu d’escaliers permettra de structurer l’espace et de se déplacer d’un niveau à l’autre, parfois par demi-volées, parfois de manière à dévoiler de nouvelles perspectives.

Jean-Paul Hermant est particulièrement soucieux de l’écologie et des économies d’énergie, qui définissent la philosophie de tous ses projets. Son souci de créer des espaces traversés par la lumière naturelle, obtenue par la réhabilitation ou le percement de nouvelles fenêtres, est d’actualité sur le chantier de la nouvelle Maison des Auteurs avec la percée de nouvelles fenêtres au 4ème étage et en rez-de-chaussée, ainsi que dans le mur aveugle donnant sur le porche, et à l’arrière du bâtiment, où la totalité de l’espace ouvrant sur le petit jardin privatif sera complètement vitrée.

Dernier point retenu de la Patinoire Royale et intégré à l’architecture de la future Maison des Auteurs : le détail discret et élégant de la main courante de l’escalier, dans laquelle est dissimulée un rétroéclairage LED, qui sera présent dans le nouvel escalier qui mènera du rez-de-chaussée à l’étage.

Calendrier

La rénovation de l’avant du bâtiment du 85, rue du Prince Royal s’achèvera au printemps 2017 et verra les premiers occupants de la Maison européenne des Auteurs s’y installer.

La seconde phase du chantier, la rénovation de l’arrière du bâtiment du 85, ainsi que du sous-sol du 87, de son rez-de-chaussée, et la végétalisation de l’ancien parking qui deviendra un espace planté, s’achèvera à la fin de l’hiver 2017, pour une inauguration prévue en 2018.

Dans la même rubrique

Liens utiles