Accueil du site / Home_fr / Qui sommes-nous ? / Solidarité entre auteurs

NOS AUTEURS, EXPRESSIONS SOLIDAIRES

La solidarité est une des valeurs fondatrices de nos sociétés de gestion, héritée de l’époque où un auteur isolé ne pesait pas bien lourd face aux utilisateurs de ses créations. Aujourd’hui encore, elle est un des piliers de l’action de la SACD et de la SCAM, dans bien des dimensions.

Une gestion démocratique
La SACD et la SCAM, coopératives sans but lucratif, ont été fondées par et pour les auteurs, à l’exclusion de tout autre ayant droit (exploitant, éditeur, producteur ou diffuseur). L’ensemble des décisions relatives à la gestion des droits (procédures de perception et de rétribution, barèmes, retenue statutaire…) et au fonctionnement des deux coopératives (administration, investissements, action culturelle, fonds sociaux, représentations officielles…) sont prises démocratiquement, au sein des Comités belges (élus), des Conseils d’Administration (Paris) et des Assemblées générales des membres (belges et françaises).

Le poids du nombre
Les principes de mutualité et de solidarité sont également au cœur de la gestion collective, qui simplifie grandement une série de mécanismes de perception des droits. Lorsqu’elles négocient, au nom de l’ensemble de leurs 75.000 membres, une rémunération collective auprès d’une chaîne de radiotélévision ou d’un câblopérateur, la SACD et la SCAM bénéficient en outre d’une force de persuasion exceptionnelle.

Actions collectives
Chaque membre est solidaire des autres dans la défense des droits et intérêts des créateurs. Cette mobilisation constante peut prendre diverses formes :
- représentation dans de nombreuses instances et organismes professionnels, en Belgique et sur la scène internationale,
- plaidoyers politiques pour l’amélioration des conditions de la création,
- études juridiques ou économiques pour la mise en place de nouveaux modes de rétribution pour les auteurs,
- actions en justice pour la reconnaissance de droits ignorés,
- lobbies auprès d’autorités européennes ou d’autres instances internationales,
- campagnes de presse…

Accompagnements personnalisés
Nombreux sont les auteurs qui ont bénéficié des conseils et des coups de pouce d’autres membres de la SACD ou de la SCAM, mieux introduits dans les cercles étroits de la création ou dans les comités organisateurs des grandes manifestations culturelles européennes. À leur tour, ceux-ci se font les mentors de nouveaux talents, bénéficiaires d’une bourse (participation à un festival, relecture critique, pitching, coaching…) ou d’un programme d’accompagnement (Action culturelle).

Entraide sociale
La SACD et la SCAM disposent enfin d’un fonds d’entraide, alimenté par des retenues spécifiques et des ressources tirées du « domaine public » (en France). Ces aides sociales (confidentielles) sont octroyées aux auteurs en difficulté qui leur en font la demande.