Accueil du site / Home_fr / Actualités / Du côté des auteurs / Nouvelles constellations : Johan Grimonprez

Depuis son film Dial H-I-S-T-O-R-Y, Johan Grimonprez explore de nouvelles voies narratives en mixant des images tirées de films hollywoodiens, de clips publicitaires, de documentaires, de vidéos personnelles… Il présentera son travail aux Rencontres de Bruxelles, ce 3 juin.

Après une formation d’artiste visuel, Johan Grimonprez se fait remarquer avec son premier film Dial H-I-S-T-O-R-Y. Présenté au Centre Pompidou et à la Documenta de Kassel en 1997, l’oeuvre préfigure les attentats du 11 septembre.

Composé d’images détournées issues de journaux télévisés, de films hollywoodiens, de dessins animés et de clips publicitaires, Dial, le grand mix, traite des détournements d’avion commis dans les années septante et de la manière dont ils ont modifié la pratique du reportage.

Enfant de la génération télé, l’artiste mêle réalité et fiction d’une manière inédite et présente l’histoire comme une composition résultant de multiples points de vue et susceptible de manipulation.

Fasciné par les doubles, passant élégamment de la théorie à la pratique, Johan Grimonprez façonne de nouvelles structures narratives à partir de ces matériaux disparates que sont les images d’archives, ses vidéos personnelles ou les extraits de documentaires qu’il glane.

Il sera présent aux Rencontres de Bruxelles pour évoquer les nouvelles constellations que dessinent les liens entre auteurs et oeuvres sur la voûte céleste du Web 2.0.

Dans la même rubrique

Liens utiles