Accueil du site / Home_fr / Actualités / Activites culturelles / Magritte du Cinéma : la SACD et la SCAM à la fête !

Mission accomplie pour les Magritte 2012, si l’on s’en réfère aux objectifs formulés par Frédéric Delcor, secrétaire général de la Fédération Wallonie-Bruxelles : " S’arrêter une fois par an sur la photo de famille du notre cinéma, si diversifié. Montrer son vrai visage ou plutôt ses vrais visages. Susciter la curiosité de ceux qui le connaissent mal. Rendre hommage au travail de tous ceux qui, auteurs, réalisateurs, acteurs, producteurs, techniciens, qui en font la force et la richesse. Partager la fierté de compter en Wallonie et à Bruxelles, comme en Flandre, autant de talents. Abandonner notre légendaire difficulté à croire en nous. Être chauvins une fois par an…".

Quelques esprits grincheux ont cru bon de dénigrer à nouveau ce grand rendez-vous culturel (qui ne se la joue qu’au second degré)… Leurs critiques un peu gratuites d’érudits condescendants sont de plus en plus isolées, heureusement. Elles sont en tout cas passées inaperçues le jour-même, car il s’agissait avant tout de faire la fête et nous n’avons pas boudé notre plaisir !

Au-delà de la touche Star System (bien sûr artificielle) de la soirée, la Maison des Auteurs se réjouit qu’un événement de cette qualité braque les projecteurs sur le dynamisme, l’inventivité, l’authenticité et la complémentarité de "nos" professionnels de la création cinématographique. Et parmi eux, évidemment, les nombreux réalisateurs et scénaristes membres de la SACD et de la SCAM, qui ont encore une fois raflé la mise. En particulier :

- Meilleur film : Les géants de Bouli Lanners

- Meilleure réalisation : Bouli Lanners pour Les géants

- Meilleur film flamand en coproduction : Rundskop (Tête de boeuf) de Michaël R. Roskam (Artemis Productions)

- Meilleur film étranger en coproduction : Les Émotifs anonymes de Jean-Pierre Améris (Climax Films)

- Meilleur scénario original ou adaptation : Michaël R. Roskam pour Rundskop (Tête de boeuf)

- Meilleur court métrage : Dimanches de Valéry Rosier

- Meilleur documentaire : LoveMEATender de Manu Coeman

Les réjouissances se sont prolongées jusqu’au petit matin, au Square. Avec tous les auteurs nominés et ceux qui sont repartis avec leur curieuse sculpture-prix en forme de trompette de jeu d’échec, levons notre verre aux beaux jours du cinéma belge ! Proficiat. Et merci aux convaincus de l’Académie André Delvaux qui portent cette aventure à bout de bras depuis des années (avec le soutien de la SACD et de la SCAM) !

© Denis Closon - Imagellan

Dans la même rubrique

Liens utiles