Accueil du site / Home_fr / Actualités / Du côté des auteurs / Magritte 2013 : nos auteurs brillent !

"Merci à la SACD sans laquelle je n’aurais pas pu faire mon film !" Cette petite phrase de Joachim Lafosse, lancée lors de la cérémonie de remise des Magritte, nous a touché au coeur.

Qu’un auteur fasse confiance à la SACD-Scam pour la gestion des droits de son œuvre et la voilà investie d’une mission particulière, celle de l’accompagner sur toute la durée de sa carrière et de lui apporter, à chaque nouveau développement, les services, les conseils, le soutien dont il a besoin. C’est une mission passionnante, dans l’ombre des scènes, des plateaux, des pistes.

Les personnels de la Maison des Auteurs ont donc particulièrement vibré, lors de la cérémonie de remise des Magritte 2013, en voyant les auteurs qu’ils défendent remporter de nombreux prix. Les remerciements de Joachim Lafosse, qui a salué l’équipe juridique de la SACD pour le travail accompli, ont couronné une année difficile, mais féconde.

Parmi les lauréats de la Maison des Auteurs, saluons donc :

Joachim Lafosse, Magritte du meilleur film, de la meilleure réalisation, du meilleur montage et de la meilleure actrice pour A perdre la raison,

Jérôme le Maire, Prix Scam 2012, Magritte du meilleur documentaire pour Le thé ou l’électricité,

François Pirot, Magritte de la meilleure musique et meilleur espoir féminin pour Mobile Home,

Patrick Ridremont, Magritte des meilleurs décors pour Dead man talking,

John Shank, Magritte de la meilleure image pour L’hiver dernier,

Amélie Van Elmbt, Magritte du meilleur espoir masculin pour La tête la première et

Nicolas Guiot, déjà lauréat de nombreux prix internationaux, Magritte du meilleur court métrage pour Le cri du homard.

Bouli Lanners, auteur généreux, acteur sensible, a reçu le Magritte du meilleur acteur dans un second rôle pour De rouille et d’os.

Ces distinctions font suite au FIPA d’Or du meilleur documentaire de création reçu par Valéry Rosier pour Silence Radio lors de la 26e édition du Festival international de programmes audiovisuels de Biarritz qui se tenait en janvier.

Selon sa politique de mise en valeur des auteurs, la SACD-Scam célèbrera ces prix à sa manière tout au long de l’année par des rencontres, des publications ou des projections.

Dans la même rubrique

Liens utiles