Accueil du site / Home_fr / Actualités / Du côté des auteurs / Les cinéastes SCAM cartonnent au FATP !

Le Festival Filmer à Tout Prix 2011 s’est clôturé le 16 novembre sur l’attribution de nombreux prix, couronnant pour leur film de nombreux réalisateurs de documentaires.

La Maison des Auteurs tient à féliciter personnellement pour leur travail et leur talent tous les membres de la SCAM lauréats du Festival Filmer à Tout Prix 2011. Une nouvelle preuve de la vitalité de nos sociétés d’auteurs !

COMPÉTITION PREMIÈRES ŒUVRES

Prix de la SCAM (2.500 €)

Attribué à « Safar » de Talheh Daryanavard, pour le regard poétique et engagé du cinéaste sur l’émancipation de trois jeunes femmes en Iran, avec leurs rêves, leurs combats, et leurs doutes. Un voyage intérieur qui permettra à chacune d’entre elles de libérer la parole pour mieux construire l’avenir.

Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Attribué à « Na Vespera » de Lotte Knaepen, pour le regard délicat et fort d’une jeune cinéaste qui nous donne à voir avec talent une véritable œuvre cinématographique où les relations intenses entre une jeune mère et sa fille sont l’épicentre de ce bijoux visuel d’une qualité rare qui augure du meilleur.

Prix des Ateliers d’accueil WIP-CBA

Attribué à « Algérie, images d’un combat » de Jérôme Laffont Pour l’engagement d’un jeune cinéaste ! à vouloir rescapé de l’oubli la figure d’un gardien de la mémoire comme le cinéaste René Vautier, qui, à travers ce film, continue à s’interroger sur la manipulations des images filmés pendant la guerre d’Algérie.

PRIX DES CENTRES CULTURELS

Attribué à « Le nom des choses » de Boris Van der Avoort, pour son humour, sa sincérité, la découverte d’une approche pédagogique originale, la qualité des animations, son traitement cinématographique clair et les questions qu’il renvoie aux adultes.

COMPÉTITION BELGE

Prix Henri Storck

Attribué à l’unanimité à « Gnawa » d’Olivier Dekegel, pour sa capacité à rendre perceptible l’âme de la musique par le seul biais des puissances du cinéma, pour la démonstration évidente que la qualité d’un film n’est pas dépendante des sommes engagées mais du point de vue et de la sensibilité adoptés pour restituer le réel.

Prix de la Communauté flamande

Attribué à « Spectres » de Sven Augustijnen, pour s’être positionné du côté des vaincus et faire face à la réécriture de l’Histoire par les vainqueurs, pour sa subtilité et la profondeur avec lesquelles il explore les méandres de cette Histoire, pour sa capacité à savoir la filmer, non comme une simple succession de faits, mais comme la plus formidable machine à fiction.

MENTION SPECIALE

Une mention spéciale au film « Because We Are Visual » de Olivia Rochette et Gerard-Jan Claes, pour leur travail expérimental sur une réalité qui se cache dans ce territoire chaotique qu’est le net.

Dans la même rubrique

Liens utiles