Accueil du site / Home_fr / Actualités / Du côté des auteurs / Les auteurs SACD brillent aux Prix de la Critique

Parmi les lauréats des Prix de la Critique 2016, de nombreux auteurs SACD, dont Anne-Cécile Vandalem avec Tristesses, élu meilleur spectacle de l’année.

La cérémonie de remise des Prix de la Critique 2016 s’est déroulée au Théâtre National. Elle a mis en lumière de nombreux auteurs affiliés à la SACD, récompensant des parcours d’auteurs. Florilège des prix attribués.

Meilleur spectacle : Tristesses d’Anne-Cécile Vandalem

Après le succès rencontré au Festival d’Avignon, où le spectacle avait fait l’unanimité, Tristesses - et avec lui l’ensemble du théâtre d’Anne-Cécile Vandalem, se voit couronné en Belgique. L’autrice, metteuse en scène et actrice, y déroule une intrigue contemporaine : comment une politicienne d’extrême-droite profite d’un deuil pour tenter de mettre sous sa coupe une petite communauté, dans un dispositif de mise en abyme mêlant scène et vidéo.
http://www.dasfrauleinkompanie.com/df/tristesses/

Création artistique et technique : Cool Blood de Jaco Van Dormael, Michèle-Anne De Mey et Thomas Gunzig

Cool Blood n’est pas la suite de Kiss and Cry, le spectacle de nano-danse, mais une nouvelle aventure. L’équipe, composée du cinéaste Jaco Van Dormael, de la chorégraphe Michèle-Anne De Mey et de l’auteur Thomas Gunzig, propose de découvrir en direct d’autres (micro- et macro-) univers, où les mains sont rejointes par les pieds, l’épaule, le genou…
Le trailer : https://www.youtube.com/watch?v=q-jOop0H3O0

Auteur : Céline Delbecq

Prix SACD de la Dramaturgie Francophone 2016, Prix de l’écriture dramatique de la ville de Guérande 2015, Coup de cœur du bureau de lecture de France Culture, Prix des Arts de la scène de la Province du Hainaut, L’Enfant sauvage a cumulé les distinctions. Céline Delbecq y prend à bras le corps le thème des familles d’accueil et fait dans la foulée le pari de trouver 200 familles à des enfants "sauvages", renforçant ainsi la dimension sociétale du spectacle.
http://www.compagniedelabetenoire.be

Seul en scène : Angelo Bison

Angelo Bison livre une performance remarquable dans L’Avenir dure longtemps d’après Louis Althusser, adaptation et mise en scène de Michel Bernard. L’année où il a aussi brillé au théâtre dans Lehman Trilogy et dans la série RTBF Ennemi public dans le rôle fictionnel de Dutroux libéré, le comédien déploie toutes les ambiguïtés de l’acte de Louis Althusser, responsable du meurtre de sa femme, dans un seul en scène où son visage révèle les tourments de la folie.
https://www.rtbf.be/culture/scene/detail_l-avenir-dure-longtemps-d-apres-louis-althusser-plongee-dans-le-vertige-de-la-folie-meurtriere-christian-jade?id=9204592

Spectacle de danse : Rushing Stillness de Marielle Morales

"Prends ton temps". Rushing Stillness pourrait se présenter comme l’autopsie de cette formule banale rapportée à la scène. Car le temps des corps, dépendant de leur âge et de leur puissance, n’est pas le même. Deux danseuses et un danseur explorent le ralenti et la vitesse sur un drap blanc et c’est toute la philosophie de Husserl qui s’incarne.
http://mariellemorales.be

Comédienne et comédien

Valérie Bauchau a été distinguée pour son interprétation dans Loin de Linden de Veronika Mabardi.
Alexandre Trocki et Danis Lavant reçoivent conjointement le prix pour leurs rôles dans Elisabeth II dans une mise-en-scène d’Aurore Fattier.

Dans la même rubrique

Liens utiles