Dans "La vérité sur Marie", Jean-Philippe Toussaint cite une nouvelle apocryphe de Borges, "L’île des anamorphoses". Nous vous proposons aujourd’hui de l’écrire, de l’illustrer ou même de la traduire.

D’emblée, Jean-Philipe Toussaint a placé son intervention lors des Rencontres de Bruxelles sous le patronage de Borges et de son récit "La bibliothèque de Babel".

Jean-Philippe Toussaint a également évoqué une nouvelle inconnue de l’auteur argentin, dont il cite l’argument dans "La vérité sur Marie" : "Car il n’y a pas, jamais, de troisième personne dans les rêves, il n’y est toujours question que de soi-même, comme dans "L’Ile des anamorphoses", cette nouvelle apocryphe de Borges, où l’écrivain qui invente la troisième personne en littérature, finit, au terme d’un long processus de dépérissement solipsiste, déprimé et vaincu, par renoncer à son invention et se remet à écrire à la première personne."

Toute trace de cette nouvelle captivante semble s’être évanouie. Vous êtes écrivain, professeur, étudiant ou simple amateur de littérature ? Pourquoi ne pas la réinventer ?

Jean-Philippe Toussaint vous propose de livrer sur son site votre version personnelle de ce récit. Vous pouvez également commenter la nouvelle, la traduire ou l’illustrer.

BORGES PROJET est un projet interactif du site www.jptoussaint.com. Appel à contribution. Plusieurs possibilités d’intervention : Écrire la nouvelle en français, ou dans une autre langue. Commenter une des nouvelles du corpus mis en ligne. Traduire une des nouvelles du corpus mis en ligne. Illustrer (dessin, photos, vidéos) une des nouvelles du corpus mis en ligne.

Vos contributions au Borges Projet seront publiée sur le site de l’auteur. (La page Borges Projet sera visible à partir du 8 août 2013.)

Voir en ligne Le site de Jean-Philippe Toussaint

Dans la même rubrique

Liens utiles