Accueil du site / Home_fr / Actualités / Activites culturelles / Invitation : séance de soutien au cinéaste Keywan Karimi

Le jeune cinéaste iranien Keywan Karimi, condamné à la prison et à 223 coups de fouet, a été incarcéré par les autorités iraniennes. Dans la continuité de précédentes mobilisations, et persuadées que le combat pour la liberté d’expression doit encore et toujours se poursuivre, la SACD et la Scam organisent une soirée de soutien pour demander sa libération. Son magnifique film Writing on the City sera projeté avant un temps de discussion avec entre autres la cinéaste Delphine Noels, François d’Artemare (producteur français de Keywan Karimi) et Maryse Hendrix, d’Amnesty International, le 13 février à 20h au Cinéma Aventure.

Writing on the City

Dans la tourmente de la révolution iranienne qui a changé toute l’histoire politique de ce pays mais aussi celle du monde, les portraits de Khomeini et Shariati étaient omniprésents à Téhéran. La grande diversité des slogans a teinté la ville de nouvelles couleurs. Puis la guerre Iran-Irak a éclaté, et c’est alors les images de martyrs, de chefs militaires et de héros ayant bravé la mort qui ont tapissé la ville.
Les murs de Téhéran sont devenus le thermomètre social et politique de la société iranienne ; un nouvel espace d’expression publique était né. Writing on the City raconte l’histoire de ces 30 années situées entre le début de la révolution islamique et la réélection frauduleuse de Mahmoud Ahmadinejad en 2009.
Considéré comme insultant pour le régime et ayant valu une lourde condamnation à Keywan Karimi, Writing on the City n’a jamais été montré en Iran, et très peu à l’étranger.

À voir, la bande annonce (en anglais)

Scénario et Réalisation : Keywan Karimi
Production : Keywan Karimi, François d’Artemare (les Films de l’Après-Midi) pour la coproduction française
Musique : Bamdad Afshar
Photographie : Arasto Madahi Givi
Montage : Farahnaz Sharifi
60 minutes | Iran | 2016

Le film sera projeté en langue originale et sous-titré en français.

Keywan Karimi

Né en 1985 au Kurdistan en Iran, Keywan Karimi est un cinéaste indépendant. Il est auteur une série de courts métrages documentaires (Broken Borders, The Adventure of Married Couples), qui sont à la fois un témoignage sur la vie dans son pays et une critique de l’Iran contemporain. Son premier long métrage, Drum, était en sélection à la Mostra de Venise 2016.

Juste après avoir terminé son film et peu de temps après avoir mis en ligne la bande-annonce, le réalisateur a été arrêté par les Gardiens de la révolution islamique et condamné à six ans de prison et 223 coups de fouet pour « propagande contre les lois du gouvernement » et « insulte à la sacralité de la religion ». Après de nombreux appels, sa peine de prison a été réduite à un an, mais les coups de fouet n’ont pas été remis.

En pratique

La séance aura lieu le lundi 13 févier à 20h au Cinéma Aventure (Rue des Fripiers 57, Galerie du Centre Bloc II - Bruxelles 1000). La projection sera suivie d’une discussion avec entre autres la cinéaste Delphine Noels, François d’Artemare (producteur français de Keywan Karimi) et Maryse Hendrix, d’Amnesty International.

Comme d’habitude avec les Lundis de la Maison des Auteurs, l’événement est gratuit et ouvert à tous, mais la réservation est indispensable. Pour y assister, merci de bien vouloir vous annoncer en nous écrivant à l’adresse actionculturelle sacd-scam.be.

En partenariat avec Amnesty International. Tous nos remerciements aux Films de l’Après-Midi.

Dans la même rubrique

Liens utiles