Accueil du site / Home_fr / Actualités / Vie de la Maison des Auteurs / Dazibao 8, visibilité du scénariste

Le scénariste - auteur de l’ombre - gagne aujourd’hui en visibilité, notamment à la télévision. Cette reconnaissance grandissante ne garantit cependant pas une meilleure rémunération ni des conditions de travail plus faciles. Tour d’horizon des différents cas de figure et des initiatives de la SACD à l’égard des "conteurs de notre temps".

Les scénaristes belges se distinguent : de plus en plus sollicités par la télévision française, ils sont régulièrement primés lors de festivals ou de marchés.

Cette situation, qui représente un net progrès, ne peut être étendue au statut du scénariste de cinéma ou de télévision s’il n’est pas maître de projet. Ceux-là, même si la francophonie des festivals a réalisé de réels progrès, demeurent "des hommes de l’ombre".

Meilleure reconnaissance ou déficit de visibilité : dans les deux cas, les conditions de travail deviennent plus draconiennes et les rémunérations sont à la baisse.

La SACD, présente à la création de l’ASA (Association des Scénaristes de l’Audiovisuel) a mis en place de nombreuses initiatives destinée à la mise en valeur de cette profession si particulière. Elle participe depuis 2009 à l’Atelier Grand Nord, une structure unique destinée au retravail du scénario entre professionnels dans des conditions privilégiées. Elle a également mis en place cet automne les Tables de scénaristes.

Le point sur ce sujet et sur les différentes initiatives destinées à accompagner les scénaristes tout au long de leur vie professionnelle dans le Dazibao 8, à télécharger ci-joint.

Dans la même rubrique

Liens utiles

Documents à télécharger