Les auteurs de la SACD, le Comité belge et sa Présidente, Inès Rabadán, ont souhaité permettre aux créateurs de tous répertoires d’aborder la réalité virtuelle. Ce Dazibao 18 détaille les motifs de cet engagement et vous donne 7 raisons pour être curieux de la VR.

Un nouveau monde narratif

La réalité virtuelle n’est pas réservée aux technophiles. Elle n’est pas non plus l’apanage des joueurs ou de quelques geeks. C’est un nouveau continent narratif, qui offre des possibilités inédites d’immersion et d’interactivité. Tous les auteurs sont potentiellement concernés par cette disruption narrative. En spectacle vivant, la réalité virtuelle peut s’inviter sur scène, mais ce sera aussi un nouveau mode de captation. L’auteur de fiction a là l’occasion de plonger le spectateur dans un monde d’où il reviendra avec le "souvenir" d’une expérience. Le documentariste peut amplifier l’empathie et l’engagement avec son sujet. Le scénariste, confronté à l’interactivité, redécouvre les plaisirs de l’arborescence. L’auteur littéraire, le dessinateur, l’illustrateur, qui coifferont peut-être un jour un casque pour découvrir leurs personnages incarnés, ne peuvent ignorer ce nouveau champ créatif qui engage les sens et donne la part belle au son. La VR entrera également dans le champ de l’éducation, de l’apprentissage et des soins : l’université de Gand l’utilise déjà pour rendre concrètes des notions abstraites telle la relativité. Citoyens comme créateurs, nous avons la chance d’être à l’origine de la création d’un nouveau champ professionnel. Comment s’en emparer ?

Saisir le moment

Les auteurs de la SACD, au travers de leur Comité et de sa Présidente, Inès Rabadán, ont souhaité donner à leurs pairs la possibilité de découvrir, de travailler, et de se connecter au monde professionnel européen de la VR.
De nombreux partenariats ont été tissés, des concours, des présences en festivals organisées. Deux rendez-vous incontournables pour ceux qui souhaitent s’initier à la VR restent à venir : le 23 janvier, une masterclass avec Nicolas Peufaillit et une rencontre européenne le 15 février 2017 (vous en trouverez tous les détails dans le Dazibao joint) : VR : from story to experience / de la création à l’immersion.
Ceux qui seront présents lors de ces événements contribueront à forger l’univers balbutiant de la VR en Belgique francophone.
La SACD souhaite autant rassembler que mettre en relation différents acteurs. La création de contenus VR est un enjeu majeur pour les grands groupes de télécommunication. Il revient aux auteurs de travailler la qualité de ces contenus, et de les réfléchir (la VR pose des questions éthiques, notamment en termes psychiques et physiques car l’engagement dans le récit est plus vif qu’avec un autre médium).

Détails pratiques : l’inscription à la masterclass de Nicolas Peufaillit le 23 janvier, ainsi qu’à la journée professionnelle européenne du 15 février 2017, se fait auprès de Morgane Batoz-Herges > mba sacd-scam.be. Tous les renseignements au sujet de ces événements se trouvent dans le Dazibao joint. Pour un complément d’information, ne manquez pas notre newsletter hebdomadaire du jeudi.

Dans la même rubrique

Liens utiles

Documents à télécharger