Accueil du site / Home_fr / Actualités / Vie de la Maison des Auteurs / Prix SACD, Scam et deAuteurs 2013

Les lauréats des Prix SACD, Scam et deAuteurs 2013 ont été couronnés par leurs pairs lors d’une soirée festive. Particulièrement sensibles aux parcours des auteurs, les Comités belges SACD et Scam ont distingué des personnalités attachantes qui tracent une oeuvre au long cours. Fikry El Azzouzi, dramaturge, remporte le Prix deAuteurs.

C’était au Bouche à Oreille ce vendredi 15 novembre. Des auteurs à la tête couronnée de papier doré croisaient des autrices (oh, pour cette fois !) au manteau chargé de badges "Queen Lear", "La dixième muse" ou "Reine de Saba". La SACD, la Scam et deAuteurs, fêtaient leurs membres sur le thème "Famous in Belgium", décliné, avec un clin d’oeil appuyé à la Fête du Roi, en All Kings and Queens.

Sur fond de négociation sur la réforme du droit d’auteur (Luc Dardenne, Jaco Van Dormael, Jérôme le Maire… étaient présents), les trois sociétés tenaient à décerner leurs prix sur un tempo allegro. Isabelle Wéry, animatrice de la soirée, présenta les élus, donna la parole, ponctua les hommages et remit de l’ordre sur son plateau avec une vivacité qui éloigna définitivement le spectre d’une remise de prix empoussiérée et académique.

And the winners are…

En introduction à la remise des prix de la Scam, Alok Nandi, son Président, donna le ton : "34.000 auteurs. 4 prix. La bataille fut rude." La Scam couronnait cette année quatre auteurs, lauréats des Prix littéraire, radio, audiovisuel et Texte & images. Chacun d’entre eux était accueilli par un parrain qui lui rendait hommage.

Prix Scam de Littérature : Karel Logist
Caroline Lamarche, qui décernait le Prix de Littérature, appela sur scène Karel Logist, couronné pour son recueil Desperados, dont elle cita la quatrième de couverture. "Qu’on ne me cherche plus de ce côté de l’eau / dans un rang sur une scène ou dans la loge sept / Je me mets entre parenthèses / je prends le large / je déserte ma rue / ma cour ma demeure ma chambre / ma femme mon enfant et mes bêtes / pour donner corps aux quelques rêves / que je perds trop souvent de vue".
Quinzième recueil de l’auteur, Desperados, paru à la Maison de la Poésie, est son premier texte lipogramme. Une lettre de l’alphabet est absente de ce livre, avec défi au lecteur de découvrir laquelle. "En m’efforçant d’écrire comme ça," dit Karel Logist, "je suis sorti d’une certaine pudeur."
Auteur actuel, Karel Logist, récemment réédité chez Espace Nord.

Prix Scam Texte & Images : Benoît Feroumont
Valère Lommel annonça pour le Prix Texte & images, un auteur qui "aborde avec autant de succès le dessin animé que la bande dessinée" et donna l’accolade à Benoît Feroumont, monté sur scène et lauréat notamment pour sa série Le Royaume.
S’emparant du micro, le récemment couronné modula : "Le succès, le succès, ça dépend des moments !" En préparation du sixième tome du Royaume, dont Valère Lommel loua le style "très dynamique, très fluide", Benoît Feroumont entama avec ce dernier une joute verbale qui fit beaucoup rire la salle (soyez là la prochaine fois).

Prix Scam Radio : Grégor Beck
Paola Stevenne et Guillaume Istace présentèrent en duo un auteur qui "défend une radio multiforme, un passeur d’histoires, grâce à qui la radio est un outil de connaissance, (…) un réalisateur qui développe et anime des ateliers sonores dans les écoles et réalise des bandes sons pour des musées d’art contemporain." Gregor Beck vint recevoir son Prix et réfléchit, songeur, à ce que serait la radio de demain. "Cela dépend de nous. On pourra l’écouter sous toutes ses formes : il faudra veiller au contenu surtout."

Prix Scam Audiovisuel : Jasna Krajinovic
Jasna Krajinovic, couronnée pour son documentaire Un été avec Anton, portrait d’un adolescent russe à l’entraînement militaire - et pour l’ensemble de son oeuvre, rendit aux auteurs ce qu’ils lui avaient décerné : "Ce Prix me fait plaisir parce qu’il vient d’auteurs comme moi, et je voudrais les encourager, qu’ils soient en train d’écrire ou de faire des repérages."

Prix SACD Audiovisuel : Marion Hansel
Luc Jabon, Président de la SACD, prit le relais pour annoncer que la lauréate du Prix Audiovisuel, totalement surprise par la distinction, n’avait pu se libérer d’un jury prévu de longue date. Marion Hansel, à travers qui les membres du Comité belge saluaient un parcours exemplaire, le chargeait de lire aux présents un texte bref. "Je vois ce prix," écrivait Marion Hansel, "comme un encouragement à réaliser des films d’auteur, ce qui est de plus en plus difficile."

Prix SACD Spectacle vivant : Olga de Soto
Fré Werbrouck, émue, décerna à Olga de Soto, un Prix qui récompensait "une démarche artistique engagée et singulière. Débords, Réflexion sur la Table Verte, est un authentique documentaire chorégraphique, basé sur un long travail de recherche autour de la mémoire d’une oeuvre et des traces qu’elle laisse." Saluée, la chorégraphe a espéré "poursuivre sa démarche contre vents et marées."

Prix deAuteurs : Fikri El Azzouzi
Katrien Van der Perre et Willem Wallyn, respectivement Directrice générale et Président de la société néerlandophone deAuteurs, appelèrent le dramaturge, éditorialiste et romancier Fikri El Azzouzi pour lui remettre le second Prix de cette jeune société d’auteurs.
Adepte de la dérision (il est l’auteur de La Fête du mouton, roman qui met en scène un préadolescent, Ayoub, qui déploie les stratégies les plus incongrues pour ne pas avoir à sacrifier le mouton de l’Aïd avec son père), le jeune membre de la compagnie théâtrale SIN collectief, a d’emblée tenu à se remercier, car "c’était tout de même lui l’auteur du texte." Troost, pièce lauréate, a été rédigée, tout comme Ijdele dagen, au sein du collectif.

Dans la même rubrique

Liens utiles