Accueil du site / Home_fr / Actualités / Vie de la Maison des Auteurs / Assemblée générale SACD 2013

L’Assemblée générale de la SACD s’est déroulée devant une salle attentive au compte-rendu de l’année écoulée. Le Comité belge a été renouvelé par l’élection de 5 nouveaux membres. Tous se sont déclarés prêts à combattre aux côtés des auteurs "dans ces sombres temps."

Membres entrants et sortants

"Je crois à la démocratie et à la solidarité. Nous sommes soumis à de sombres temps. Je me présente pour combattre avec d’autres." C’est par ces mots que Myriam Saduis, metteur en scène, a clôturé sa candidature au Comité belge de la SACD. Désormais élue, elle siègera en compagnie de Miguel Decleire, de Stéphane Arcas, de Martine Doyen et d’André Buytaers. Le Président de la SACD, Luc Jabon, a salué les membres sortants et les a remerciés pour leur implication. Au nom de Michel Bernard, de Bernard Halut, de Bernard Cogniaux et de Jean-Luc Goosens, Bernard Breuse a évoqué la richesse d’une expérience qui amène à "mettre son individualité au service du collectif".

L’Assemblée générale était l’opportunité pour Frédéric Young d’évoquer de manière succincte, mais complète, les nombreuses actions menées ou initiées par les équipes de la Maison des Auteurs en 2012. Devant un public d’environ 80 personnes, il a insisté sur la nécessité de rester vigilant, le droit d’auteur étant un principe sans cesse menacé. (Pour ceux qui souhaitent encore signer la pétition en faveur de l’exception culturelle, c’est ici).

Des résultats financiers exceptionnels

Malgré les restrictions budgétaires qui frappent tous les secteurs et n’épargnent pas la culture, les résultats financiers de la SACD en 2012 ont été exceptionnellement bons. La victoire dans les procès Telenet et Coditel, le retour de la création à la RTBF, l’envolée de deAuteurs, les nombreux partenariats interprofessionnels noués (notamment avec le PILEn), l’amélioration des outils/interfaces avec les auteurs (e-dpo, registre des contrats…), les accompagnements professionnels, les prix accordés et une nouvelle communication, ont dessiné une année combattive et pleine de rebonds.

Frédéric Young, Délégué général, en a rendu compte, suivi par le Président du Comité belge de la SACD, Luc Jabon, qui a insisté sur la renégociation du contrat programme de la RTBF et les résultats obtenus, dont le plus marquant est certainement le retour de la production de fiction au niveau national.

Le bouleversement des modes de création et de diffusion

L’intensité de l’activité de la société a frappé les auteurs présents, qui se sont inquiétés du bouleversement des modes de création et de diffusion des oeuvres. "Un bouleversement passionnant" a souligné Martine Doyen, que la SACD pense en termes d’accompagnement en offrant aux auteurs des conseils, des formations et des bourses adaptées, opportunités détaillées par Anne Vanweddingen dans son compte-rendu de l’activité du Service action culturelle.

Rires, grandes tablées, discussions légères et profondes ont clôturé cette soirée, dont la nécessité est encore plus fortement ressentie dans ces périodes où la solitude de l’auteur peut peser davantage. Comme le disait un auteur/adhérent très récent, "je n’en reviens pas de tout ce que vous faites et je suis content de rencontrer des gens, quand j’écris, je suis toujours seul."

Dans la même rubrique

Liens utiles