Accueil du site / Home_fr / Actualités / Du côté des auteurs / A Man Who Walks Makes The Hidden Visible

Parfois, les lauréats des bourses SACD & Scam donnent des nouvelles. C’est le cas de Khristine Gillard qui présente durant tout le mois de mars 2016 une installation intitulée Tracé/A Man Who Walks Makes The Hidden Visible, au Centro Puertas de Castilla à Murcie.

Le projet Tracé, c’est d’abord celui d’un documentaire de création. Le tracé dont il est question est éminemment physique, géologique même. Il suit le parcours du futur Grand Canal Interocéanique qui coupera le Nicaragua en deux, de l’océan Pacifique à l’océan Atlantique, entraînant transformations fondamentales et expropriations massives. Suivant cette ligne, passant par les terres cultivées qui nourrissent le pays, ses forêts tropicales, son gigantesque lac d’eau douce, le film à venir se propose d’interroger ces bouleversements.

De ce projet, Khristine Gillard a tiré une installation sous la curation de Lucille Calmel. Visible au Centro Puertas de Castilla à Murcie durant tout le mois de mars, elle "interroge la profonde transformation d’un paysage, à travers la rencontre de ses habitants et des liens qui les unit à ce territoire."

L’installation multi-écrans évoque le film à venir, sinon qu’elle immerge dans forme éclatée et qu’elle donne à voir un "film qui excède ce que l’on verra à l’écran. Un corpus organique, silencieux et sonore, en mouvement, sous influence, soumis à ses propres fluides et système nerveux. La Boîte Noire s’y métamorphose en une vivante chambre de l’esprit, traversée de flux et d’idées, à travers laquelle le visiteur déambule physiquement, décidant de ses propres priorités et associations, tissant ensemble l’évidence et des détails quasi imperceptibles, s’ouvrant à d’autres modes de questionnement."

Avec le soutien de Puertas de Castilla, la Scam, WBI, Q-02, LABO bxl, MAAC.

Khristine Gillard, cinéaste, vit et travaille à Bruxelles. Boursière Scam pour le développement d’un projet multimédia. Auteur d’Eau vive (2016), Cochihza (2013), Miramen (2011) et Des hommes (2009).

Dans la même rubrique

Liens utiles